Paris côté jardin

Paris côté jardin

Située à 20 mn en train de la gare du Nord de Paris puis quelques centaines de mètres de marche dans des petites rues pavillonnaires charmantes, la jardinerie est vraiment à la portée du parisien en mal de plantes et de verdure. Mais pourquoi ai-je donc tant attendu pour franchir le périph’ ?

« C’est un jardin extraordinaire »…Ou plutôt une jardinerie extraordinaire, qui vous entraîne dans un monde de verdure, de fleurs et d’objets déco dont il est difficile de s’extirper tant on y est bien et tant il y a à découvrir.

Il y en a pour tous et toutes : fous de plantes rares et moins rares, dingues de déco, personne n’est oublié.

Stéphanie Taffin aime les érables, un peu, beaucoup, passionnément ! Des petits, des grands, avec des feuilles plus ou moins ciselées, vert acidulé ou pourpre, la collection d’érables du Japon est impressionnante.

De nombreux sculptures et objets de l’Ile de Bali et du Timor pour le jardin et la maison sont à découvrir dans le jardin. Un jardin luxuriant et exotique qui accueille les masques géants des divinités protectrices de l’ïle du Timor, les Gazebos, des bancs sculptés en bois, des sculptures monumentales en pierre de lave. Un choc des cultures pacifique dans le cadre apaisant de la jardinerie parmi les plantes et les œuvres d’artiste… Un moment de sérénité et de beauté.

La promenade vous emmène de surprises en surprises, de plantes en objets déco, du soleil à l’ombre agréable des grands arbres,

Les prix ? Plutôt très raisonnables pour une offre originale, il y en a vraiment pour toutes les bourses, pour des petits ou des grands plaisirs. Et ce n’est pas le voyage en train qui va vous ruiner, car il faut compter un peu plus de 6 euros pour l’aller et retour Paris – Enghien.

Paris côté jardin

Alain Delavie